Lettre au maire à propos de la réduction à une élue de la représentation de l’opposition au CA du CCAS

Palaiseau, le 7 octobre 2020

Monsieur le Maire,
Nous avons pris connaissance avec colère mais sans surprise de votre décision de remplacer Mme Mathilde Ermakoff, élue de l’opposition démissionnaire, par Mme Martine Évêque, élue de la majorité, au sein du Conseil d’administration (CA) du Centre communal d’action sociale (CCAS).
Nous protestons vivement contre cette décision contraire à l’esprit démocratique des institutions municipales.
Vous avez beau jeu de vous réfugier, comme vous aimez le faire pour ne pas assumer la nature politique de vos décisions, derrière l’application stricte des dispositions réglementaires. Formellement, le fait que l’opposition n’ait déposé qu’une liste de deux noms lors de l’élection de ce CA, au cours de la séance du Conseil municipal du 2 juin 2020, alors que la majorité a pris la précaution de déposer une liste complète de sept noms à pourvoir vous en donne le droit.
Vous connaissez cependant les circonstances de cette élection.
D’une part, vous avez fait pour votre second mandat le choix politique de procéder au dépôt de listes séparées de la majorité et de l’opposition, là où lors du précédent mandat, il nous semble qu’une liste unique avait été déposée et élue, comportant deux élus de l’opposition dont Anne Duceux. Lors de la démission de cette dernière, elle avait naturellement été remplacée par une autre élue de l’opposition en la personne d’Anick Mellina.
D’autre part, vous nous avez vous-même incités à ne présenter qu’une liste limitée au nombre de personnes a priori éligibles pour l’opposition. Nous avons joué ce jeu d’une désignation concertée des représentants du conseil municipal, non seulement au CA du CCAS mais dans l’ensemble des autres instances. Ainsi, par efficacité, nous n’avons pas multiplié les candidatures à toutes les instances là où l’opposition ne pouvait pas avoir de représentant et nous n’avons présenté que le nombre éligible de candidats communs à l’opposition, selon une répartition concertée entre ses composantes, là où l’opposition pouvait avoir des représentants.
Votre choix de vous saisir de la situation pour réduire la représentation de l’opposition au CA du CCAS à la seule présence de notre élue, Mme Claire Pinto, est peut-être conforme au règlement de cette instance mais il est indigne de l’esprit démocratique que vous prétendez incarner, et ce d’autant plus compte tenu des circonstances rappelées ci-dessus.
Nous sommes donc extrêmement choqués de ce nouveau coup porté à la représentation et aux droits de l’opposition municipale, en réduisant sa présence dans une seconde instance, après votre décision de ne pas renouveler la présence d’un élu de l’opposition au Comité technique. Il s’inscrit plus largement dans la continuité des attaques incessantes contre la capacité d’intervention et d’expression de l’opposition, d’autant plus vives depuis le début de votre second mandat.
Nous constatons une fois de plus que vous ne souhaitez pas expliciter publiquement vos choix. Ainsi, lorsque je vous ai interrogé lors de la réunion du Conseil municipal du 21 septembre 2020, à l’occasion de la délibération désignant M. Nicolas Bussière dans les commissions municipales, sur les modalités de remplacement de Mme Mathilde Ermakoff au CA du CCAS, vous m’avez évasivement répondu que cela pourrait être traité lors d’une prochaine séance du Conseil. Aujourd’hui nous sommes en droit de penser que vous aviez déjà pris la décision de la remplacer par Mme Martine Évêque, et que vous m’avez menti par omission ce jour là, ainsi qu’à l’ensemble des élu·es et des citoyen·nes de Palaiseau.
Vous avez le pouvoir de procéder différemment, et de faire le choix démocratique de maintenir la présence de deux élu·es de l’opposition au CA du CCAS, dont nous sommes tous conscients qu’il a une mission d’autant plus importante à remplir dans la crise que nous traversons.
Nous vous demandons aujourd’hui de reconsidérer les conséquences de votre décision et de faire ce geste d’ouverture démocratique que nous serons les premiers à saluer.
Cordialement,

Yves Marignac,
conseiller municipal, président du groupe Citoyens engagés pour Palaiseau,


Claire Pinto,
conseillère municipale, membre du groupe Citoyens engagés pour Palaiseau,
membre du Conseil d’administration du Centre communal d’action sociale,


Laurent Caro,
conseiller municipal, membre du groupe Citoyens engagés pour Palaiseau,

Christine Maupas,
conseiller municipal, membre du groupe Citoyens engagés pour Palaiseau.

Vos élu·es Cépal se présentent :

Yves Marignac, yves.marignac@mairie-palaiseau.fr

Christine Maupas, christine.maupas@mairie-palaiseau.fr

Laurent Caro, laurent.caro@mairie-palaiseau.fr

Claire Pinto, claire.pinto@mairie-palaiseau.fr

Durant les six prochaines années, nous saurons être présent·es, vigilant·es, attentives et attentifs, critiques, constructives et constructifs, efficaces, pour le bien des Palaisien·nes, et ceci sans renoncer à nos convictions.

Sortie du 1er Conseil municipal
Conseil municipal d’installation au théâtre de la Passerelle

La crise confirme l’urgence radicale de véritables transitions. Il nous faut désormais imaginer, et mettre en place, des solutions locales pour élaborer une ville résiliente en capacité de répondre, à son niveau, aux urgences sociales, écologiques et démocratiques.

N’hésitez pas à nous contacter.
Nous sommes élu·es #AvecVous !